Même si nous avons tous une facilité à nous diriger vers des choses faciles, légères, nous avons décidé de vous plonger dans quelque chose de profond, un moment d’une grande respiration qui vous sortira de l’instant, vous apportera un grand vent de fraîcheur une journée annoncée caniculaire en France. Avec son nouvel EP intitulé “Angels Of Annunciation”, Charlie Rauh se présente de la plus belle des manières.

Ce bref cycle de chansons de berceuses solo à la guitare acoustique s’inspire des écrits d’Anne Morrow Lindbergh. Les chansons ont été écrites sur ses poèmes, ses entrées de journal et ses récits d’aviatrice dans les années 1930. Avec une délicatesse du son, un bon goût qui s’entend dès les premières notes de ce projet, l’artiste ne vous laisse pas le choix, il vous transporte. Vous êtes déposés sur un nuage de sons comme sur de la soi, vous vous sentez comme dans un cocon duquel vous n’avez pas envie de bouger.

Les merveilles de l’éducation de Rauh semblent directement encodées dans la musique qu’il crée. Ayant grandi à Huntsville, en Alabama, il a passé une grande partie de son temps à l’extérieur, seul, fredonnant des mélodies sur des scènes qui ne se déroulaient que dans son esprit. Ses instants rêveurs se traduisent clairement dans ses chansons et notamment dans ce projet “Angels Of Annunciation” qui contient beaucoup de pépites que nous vous recommandons de découvrir.

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.