Les temps sont durs actuellement pour les artistes et les indépendants qui se battent avec passion pour continuer à créer et faire rouler leurs affaires.

Nous soutenons et admirons les créatifs comme Shojon, artiste et entrepreneur Londonien.

Le chanteur, qui a également monté un studio d’enregistrement, nous en dis plus sur son parcours passionnant et sa musique qui mêle pop, à Black Music, et touche de folk.

Découvrez sans plus attendre notre interview exclusive avec Shojon!

Bienvenu sur infomusic.fr. Peux-tu te présenter à nos lecteurs?

Je suis Shojon, alias John Shownmi anciennement connu sous le nom de «SP»… Eh bien, je suppose que je suis toujours SP lors de la production, de l’ingénierie ou sur le plateau, mais quand vous me voyez sur l’énorme scène de divertissement, que nous connaissons tous comme terre ‘showing John’, c’est Shojon. Et je suis un dieu, lol je joue juste en laissant mon ego s’étaler un peu, nah, je suis beaucoup de chose, un créatif en premier, avec un talent musical à la surface. Je peux écrire des chansons, chanter, faire de l’ingénierie, produire, filmer, réaliser, monter, présenter, jouer et plus! Pas tout en même temps mais au fil des années…. Je fais beaucoup de choses.

Comment as tu commencé à faire de la musique, et d’ailleurs, comment la décrirais-tu?

Une de mes premières expériences de création musicale a été de créer mes propres remixes de chansons d’Oxide, Neutrino / So Solid ,quand ils ont sorti des versions instrumentales de leurs morceaux, je débitais mes propres vers et les jouais sur mon Ipod toute la journée. Je suppose que j’ai souvent fait de la musique pour un usage personnel, juste pour voir à quoi ça ressemble ou la partager avec ma famille et mes amis. J’attendrai que quelqu’un fasse le rapport avec mes anciennes vidéos que j’ai postées sous différents noms sur Youtube lol. J’ai commencé à écrire en 2018/2019 pour certains projets qui sortent maintenant, mais je n’ai commencé à sortir des tracks qu’en 2020.

Est-ce vrai que tu as ton propre Chocolat-bar!?

Ha! Ouais mec j’adore le chocolat, autant faire ce que tu aimes bien alors j’ai fait un bar-chocolat le «Shojon Bar», croyez-moi, ça marche bien aussi, les retours de dégustation ont été encourageants jusqu’à présent. Mais en dehors de mon amour pour le chocolat, la bar présente un programme pour sensibiliser aux questions de santé mentale et contient des informations utiles pour vous-même ou pour aider quelqu’un d’autre, en travaillant sur une sorte de don/ pourcentage, à Mind juste en triant la paperasse.

Peux tu nous en dire plus sur ta dernière sortie?

Euh bien, la chronologie et les métriques sont un peu brouillées en ce moment, je sais que j’ai environ 3 morceaux qui circulent en ce moment, peut-être une autre au moment où cela sortira, mais je suppose que je vais pousser Theorem en premier, c’est mon solo sur mon VEVO allez y jeter un œil, de style mélodique emo-rap. AU-X avec Reece c’est une ambiance R & B party, Cough Cough sur Linkup Tv est plus rebelle. Allez voir par vous même, ce n’est pas un mensonge.

Quels sont tes plans pour le futur?

Je me détendais dans le sud de la France, en 2018 je pense, et un gars de là-bas a commencé à me montrer des artistes français et je suis devenu ouf, PNL, Valdo, Niska, tous ceux-là. Mes futurs plans de collaboration doivent inclure ce niveau d’art français! Plus de friandises au chocolat, et le «Sho” merchandising est aussi en chemin. J’ai tourné tellement de visuels cette année 2020 que j’ai hâte que vous les voyiez, le ‘Greenwich View’s EP’ arrive… Le gagnant pour 2K21.

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *