Aujourd’hui nous avons décidé de vous prendre par la main, vous sortir de l’instant, vous présenter ce qui s’apprêter à être la bande originale de votre été. En effet, alors que beaucoup sont encore en train de monter leur playlist estivale, nous avons décidé de donner un peu de respiration à votre quotidien avec le dernier projet de Kabir Sehgal, Amaan Ali Bangash, Ayaan Ali Bangash dont nous découvrons le travail d’ailleurs.

Avec une facilité à vous happer grâce à un univers musical singulier et familier à la fois, addictif, très mélodieux et qui ne loupe pas sa cible, les artistes ne loupent pas leur cible et ils vous vont droit au cœur, marque les esprits. Vous ne trouverez pas mieux en ce moment pour habiller vos journées. Avec un savoir faire et un talent qui s’entend dès les premières mesures du projet, vous réalisez que vous êtes ici devant quelque chose de rare, de nouveau, un genre de bon goût de la musique qui en dit long sur le talent des artistes.

Les créateurs ont fusionné les traditions artistiques orientales et occidentales. Ils se sont tournés vers les œuvres éclectiques de Kahlil Gibran, l’écrivain et peintre libanais, pour s’inspirer. L’album et presque tous les morceaux portent le nom des œuvres de Gibran. Les huit titres sont une fusion de la musique classique indienne, avec des harmonies de jazz, des tambours trap et des néo-synthés.

Une bekke perspective qui se traduit par une musique de toute beauté que nous vous recommandons de découvrir sans plus attendre ci-dessus :

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.