Nous terminons le mois sur une belle note avec l’interview de celui qui fait partie de notre liste des meilleurs artistes de 2021: Max M.

Le producteur que nous avons découvert grâce à des hits évidents comme “Imaginary Problems” est de retour avec un premier EP “Renaissance”.

Au Programme: 5 morceaux aux sonorités electro-pop, avec des touches urbaines et afro. 5 pépites musicales qui accompagneront nos moments ensoleillés, l’espoir de meilleurs jours.

Rien n’est laissé au hasard. De la qualité et l’éclectisme de la production, au choix des artistes qui y figurent, le projet nous fait du bien et vous fera sans aucun doute danser:

Que s’est-il passé depuis notre dernière rencontre avec Max M? Découvrez le sans plus attendre:

Pour commencer, peux-tu nous parler de tes highlights depuis notre dernière interview ensemble ? Es-tu toujours entre deux activités ?

Bonjour ! Pas mal de choses se sont passées depuis la dernière interview dont les sorties de 3 singles et de mon premier EP. 

En parallèle de ces sorties mon titre « Under Water », après avoir gagné une compétition Internationale de musique Latine se retrouve en finale de la compétition qui a révélé Tones & I, Illenium ou encore Bastille et qui a un jury des plus prestigieux, avec la petite fierté d’être le seul Français dans les deux catégories où je suis retenu.

Je navigue toujours entre deux mondes. Il est honnêtement difficile de vivre de la musique dans le monde actuel. La situation était déjà compliquée avant la crise sanitaire mais l’est encore plus depuis avec pas ou très peu de place pour les indépendants.

Ton dernier EP est très éclectique et fait preuve de versatilité. Quelles ont été tes principales inspirations pour ce projet ?

Dès le début de l’écriture de ce premier EP il était clair que je ne voulais pas me mettre de limite en termes de genre ou sous genre mais plutôt laisser libre court à mon imagination.

Ma principale source d’inspiration est mon histoire, et notamment certains moments, qu’ils soient tristes, douloureux ou encore joyeux. Lorsque je commence à composer c’est sur la base de l’un de ses moments et des émotions que j’ai pu ressentir. C’est d’ailleurs ce qui me sert de nom pour le projet jusqu’au choix du titre définitif. 

Peux tu nous présenter les artistes figurant sur l’EP et nous dire comment s’est faite votre rencontre et vos collaborations ?

L’artiste principal avec qui j’ai collaboré pour sur cet EP est Chris Willis. Nous avons collaboré sur deux titres : « I’ll be up » et « If this is what it feels like ». J’avoue encore avoir du mal à réaliser que que j’ai eu l’opportunité de collaborer avec une telle légende de l’EDM !

J’ai été mis en relation avec Chris par un contact commun et il a tout de suite accroché aux démos que j’ai partagé avec lui. Nous avons travaillé ensemble, à distance, à grand renfort de sessions Zoom et de discussions en Facetime ! I’ll be up a été produit durant le premier confinement et cela a été un vrai défi de tout mettre tous les outils en place afin que tout se passe de la manière la plus fluide possible.

Si tu devais choisir un titre de cet EP qui te représente le plus, lequel serait-il et pourquoi ?

Question difficile car en réalité chaque titre représente une facette différente de mon histoire. Si je devais en choisir un ce serait « Never Wanna Leave », non seulement car chronologiquement c’est le premier titre de l’EP mais également pour le groove teinté club, les sons housy et le clin d’œil aux années 80-90.

Quelle est ta plus grande ambition pour ta carrière musicale ?

J’espère avoir l’opportunité d’avancer dans le milieu de la musique et de continuer les collaborations.

En attendant le plus important pour moi est de prendre plaisir à composer et à produire.

Qui sait peut-être qu’un jour je pourrai vivre de la musique. 

MAX M WEBSITE

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *