Connect with us

Hi, what are you looking for?

Entretiens Écrits

L’entretien Exclusif Avec Nicolas Belaire

Bertrand K présente l’entretien exclusif de “Nicolas Belaire” en avant-première exclusive sur Info Music France.

Bertrand K
● Bonjour Nicolas Belaire,
Tout d’abord merci de nous accorder cette interview exclusive, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de notre site info Music qui ne vous connaitraient pas encore ?

Nicolas Belaire
● Bonjour et merci à vous pour cet entretien. Je m’appelle Nicolas Belaire et je suis chanteur, comédien et modèle photo. Je suis originaire de Rennes mais je vis en région parisienne depuis presque 5 ans maintenant afin d’évoluer dans mes diverses activités artistiques.

Bertrand K
● Pouvez-vous nous parler de votre parcours musical et de ce qui vous a inspiré à devenir chanteur ?

Nicolas Belaire
● J’ai grandi en écoutant beaucoup de rock, notamment Linkin Park. Mon envie de devenir chanteur est née de là. J’ai commencé la musique au lycée, en Bretagne, dans un groupe local avec lequel nous avons sorti un EP et fait quelques concerts. C’était fait avec beaucoup d’innocence. Mais quand j’écoute ce projet aujourd’hui je me dis que c’était quand même vraiment quali pour des jeunes de 17-18 ans. Suite à cela j’ai suivi un cursus de comédie musical sur 3 ans. Mais mon amour pour les musiques actuelles a repris le dessus.

Bertrand K
● Comment décririez-vous votre style musical unique et les thèmes que vous explorez dans vos chansons ?

Nicolas Belaire
● Je ne saurais pas vraiment définir dans quel registre musical j’évolue. J’ai grandi en écoutant énormément de rock. Aujourd’hui encore d’ailleurs. Mais j’écoute également des artistes comme Billie Eilish que j’adore, mais également des artistes français comme KYO ou Julien Doré. Je me situerais dans une case entre la variété française et le pop rock.

Bertrand K
● Comment se déroule le processus de création lorsque vous écrivez de la musique ?

Nicolas Belaire
● Je puise énormément dans mon ressenti, mes émotions. Je n’ai pas vraiment de « recette ». Il peut m’arriver de trouver de l’inspiration en jouant quelques accords à la guitare. Ou à l’inverse avoir des idées qui me viennent la nuit dans mon sommeil, en marchant dans la rue ou dans le métro, que je prends en note sur mon téléphone. J’ai énormément de notes de choses qui deviendront peut-être des chansons… ou pas !

Bertrand K
● Comment gérez-vous l’équilibre entre votre vie personnelle et votre carrière musicale ?

Nicolas Belaire
● L’équilibre se fait assez naturellement puisque les deux sont étroitement lié. La plupart de mes amis sur Paris sont également dans le milieu artistique. Donc forcément… Ma vie personnelle se mue parfois en des choses qui deviennent des chansons. Et mes chansons me font rencontrer des personnes incroyables. Le tout est de trouver l’équilibre sur la balance. Je rentre régulièrement en Bretagne pour me ressourcer auprès de ma famille et mes amis d’enfance. C’est essentiel.

Bertrand K
● Quelles sont les performances ou les moments marquants de votre carrière musicale dont vous êtes particulièrement fière ?

Nicolas Belaire
● Il y a eu beaucoup de moments marquants à différents niveaux. Comme le premier passage en radio, la première interview, le premier concert… On avait reçu des sous-vêtements sur scène… Je ne savais pas comment réagir (rire)
Plus récemment j’ai sorti le single « Partons loin » qui a été produit par Brice Conrad (Oh là, Léa, Les fleurs du mal), qui est un chanteur que j’écoutais à la radio étant plus jeune. C’est une immense fierté d’avoir pu travailler avec lui et d’avoir tissé des liens d’amitié avec cet artiste.

Bertrand K
● Parlez-nous de votre dernier single/album. Quelle est l’histoire derrière ces nouvelles chansons ?

Nicolas Belaire
● « Partons loin » est une invitation à l’évasion, produite par Brice. Il m’a repéré sur Instagram, on s’est appelé dans l’hypothèse de travailler ensemble. Nous nous sommes rencontrés et le feeling est très vite bien passé autant humainement qu’artistiquement. C’est primordial pour moi d’avoir une bonne connexion avec les personnes, équipes avec lesquelles je travaille.

● Lorsque je l’ai écrite je n’étais pas forcément dans un très bon mood. J’avais juste envie de partir, m’évader un peu… On a écouté beaucoup de musique et essayer beaucoup de choses différentes. Puis lorsqu’il a joué ces accords de piano, j’ai été tout de suite inspiré. Aujourd’hui elle a pris une tout autre dimension avec les événements tragiques qui se passent au travers le monde. Je crois qu’elle peut agir un peu comme une pommade, le temps d’un instant lorsque l’on voit à quel point le monde qui nous entoure est totalement fou…

Bertrand K
● Aurais tu aimé vivre à une autre époque que la nôtre si oui laquelle et pourquoi ?

Nicolas Belaire
● Il m’arrive parfois de me sentir un peu prisonnier du monde qui m’entoure. Il y a tellement de choses que je ne comprends pas. Je me demande si c’est moi qui ne suis pas normal ou si c’est la société qui est vraiment devenue malade… Musicalement j’aurais vivre dans les années 80/90 lorsque la musique new wave et le rock étaient encore sur le devant de la scène !

Bertrand K
● En quoi la scène et la performance live sont-elles importantes pour vous en tant qu’artiste ?

Nicolas Belaire
● En tant qu’artiste je vis pour la scène. Ça fait un moment que je n’ai pas joué mais nous préparons des concerts pour début 2024 avec mes musiciens Quentin (batterie) et Henri (basse). Le live c’est la rencontre entre l’artiste et les personnes qui l’écoutent, un moment de communion, une thérapie pour l’artiste et son public.

Bertrand K
● Quels conseils donneriez-vous aux jeunes artistes qui souhaitent se lancer dans l’industrie musicale ?

Nicolas Belaire
● Un conseil que l’on moi même donné. « Ne pas avoir de plan B ». La vie d’artiste c’est un peu une vie de bohème. Forcément ce n’est pas toujours aisé d’en vivre, mais il est tellement plus beau de vivre en suivant ses rêves que de vivre dans la frustration d’une vie qui n’est pas la nôtre. Ne jamais abandonner, y croire coute que coute. Si l’on n’y croit pas soit même, personne ne le fera pour nous. Et enfin le plus important rester SINCÈRE. Se trouver soi-même et rester y fidèle.

Bertrand K
● Cube à questions décalés

  • Au cours d’un voyage sur une île déserte, vous devez emmener seulement 2 albums, lesquels seraient-ils ?
  • Imaginez que vous montiez sur scène pour un spectacle, et vous vous retrouvez face à deux microphones : l’un est filaire, et l’autre est sans fil. Lequel de ces deux microphones choisiriez-vous ?

Nicolas Belaire
● J’ai le droit d’emmener 2 albums sur une ile déserte… Mais ai-je un lecteur CD avec ? Haha
Je dirais METEORA et HYBRID THEORY de LINKIN PARK. C’est de là que tout à commencer. Je me sens tellement connecté à ces albums, ces thématiques. C’est un peu l’histoire de ma vie (rire)
Concernant le micro je prends le micro sans fil, pour plus de liberté de mouvement et éviter m’emmêler les pieds dans le câble (true story)

Bertrand K
● Merci Nicolas Belaire de m’avoir accordé cette interview

i2 Radio
La puissance de la musique urbaine, un concentré des meilleurs hits les plus marquants, tant actuels qu'issus du passé, rayonnant dans de nombreux pays à travers le globe.

SOUMETTEZ VOTRE MUSIQUE
Pour diffuser vos projets musicaux dans notre playlist, veuillez passer commande via notre partenaire Anglais “Musosoup” ou sur le site officiel Français “Unit Jam Promotion“.

Advertisement

Tu pourrais aussi aimer

Découverte

En musique, la nouveauté c’est souvent une belle découverte. Encore un nouveau coup de maître de Parjam Parsi avec son album « Immeasurable Distance...

Découverte

Prenez vous un moment de pause en musique avec Karen Harding - Letter To My Friend en exclusivité sur Info Music France.

Découverte

Kick Label, nouveau distributeur de musique numérique...

Découverte

Monica Lionheart nous dévoile son nouvel album "Bodega Beat". Un album qui vous plonge dans un cocon duquel vous aurez du mal à sortir...