Photo par: Sarah Marie Ramsø

Découvrons aujourd’hui l’artiste norvégien Erlend Eidhamar. On est tombé amoureux avec sa musique grâce au splendide «Light». Une ballade extraordinaire qui vous emmènera hors de l’espace, dans des paysages paisibles et des voix rassurantes.

La discographie d’Erlend Eidhamar dévoile des bijoux musicaux et nous vous recommandons de la découvrir dès maintenant:

Découvrons Erlend Eidhamar en 5 questions:

Dites-nous qui vous êtes et comment vous avez commencé à faire de la musique?

Je suis Erlend Eidhamar, fils d’un prédicateur, bosseur et commerçant. J’adore le bitcoin, respirer et la musique. J’étais obligé de suivre des cours de piano quand j’étais enfant et je détestais ça. J’ai toujours voulu être une rockstar d’aussi loin que je m’en souvienne, mais j’ai détesté pratiquer. Alors, quand mes amis m’ont demandé de chanter dans leur groupe de métal quand j’avais 14 ans, c’était l’occasion idéale. Je savais que j’étais nul, mais je savais aussi que je le voulais, donc je m’en fichais. Maintenant, je suis vraiment douée pour le chant et je pratique la guitare avec beaucoup de plaisir.

Qu’est-ce qui vous inspire à écrire de la musique?

La vie m’inspire pour écrire de la musique. Chaque fois que quelque chose qui sort de l’ordinaire se produit, je dois le transformer en chanson. Habituellement, quand je ressens des émotions extrêmes – généralement quand elles sont positives (reconnaissance, admiration, etc.), elles sortent en anglais, lorsque je suis triste ou en colère, elles sortent généralement en norvégien.

Quel est votre processus créatif?

C’était la drogue avant. J’avais une règle selon laquelle chaque fois que je planerais, j’écrivais. Donc, ayant été stone pendant 10 ans – j’ai récemment arrêté – j’ai écrit des centaines de chansons, la plupart vraiment mauvaises, mais le temps passé sur les choses est tout ce qui compte pour devenir bon dans quelque chose. Alors maintenant, les outils sont tranchants pour quand la vie arrive. Parce que maintenant les chansons viennent juste quand la vie me donne des situations extrêmes, comme quand mon meilleur ami est mort il y a 3 ans.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre dernière sortie?

Ma dernière sortie s’appelle YHWH – I Know Who I Am/ Je sais qui je suis. YHWH est le mot hébreu pour Dieu dans la Bible et il se traduit par «Je Suis Ce que Je Suis», donc on peut soutenir que Dieu dans la Bible est en fait conscience. La conscience omniprésente que nous sommes Tous. Je veux nettoyer le monde des perceptions erronées autour de la religion. Ayant un père qui a d’abord été prêtre chrétien, puis qui est devenu un érudit de toutes les religions, j’ai depuis mon plus jeune âge été exposé à toutes les religions, et je me suis concentré sur les points communs et non sur les différences.

Que prévoyez-vous pour le futur?

Mes projets pour l’avenir sont brillants !! Bitcoin est en train de l’écraser et j’ai beaucoup de musique enregistrée prête à être publiée. Achetez de l’argent léger! BITCOIN 🙂

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *