Découvrez notre entretien exclusif avec notre artiste du jour Monty O’Blivion.


Sa musique mêle sons industriels au punk, le blues et le goth, la synthpop avec des touches de dance music, et nous emmène dans un voyage à travers les sonorités et les messages.


L’artiste Américain qui a grandit en Arizona est définitivement un artiste complet, du genre qui pourrait apporter des changements à l’industrie de la musique. Un nouvel album est en route pour le 12 décembre, en attendant, écoutez sa musique surprenante:

Monty O’Blivion en 5 questions:

Qui es-tu?

Je suis Monty O’Blivion. Je suis musicien, je suis producteur et je suis parent de deux enfants. Je suis originaire de Mesa, AZ, mais je vis à Los Angeles, en Californie maintenant. Je joue de la guitare, je chante, je joue du sax alto et ténor, je joue des claviers et des synthétiseurs. J’écris, enregistre, masterise et mixe également toute ma musique.

Comment as-tu commencé à faire de la musique?

J’ai commencé à faire de la musique vers l’âge de 14 ans quand j’ai eu ma première guitare. Vers 16 ans, j’ai commencé à enregistrer ma propre musique.

Tes principales inspirations?

Je suis inspiré par de nombreux artistes: The Cure, Nick Cave, Joe Strummer, Jello Biafra. Des artistes qui intègrent leur politique dans leur musique. Lorsque j’écris des chansons, je tire beaucoup de mes convictions politiques, pas toujours consciemment, mais c’est ce qui m’inspire et ce que je pense que ma musique devrait représenter.

As-tu un processus de création spécifique?

Je ne pense pas que mon processus soit très différent de celui d’autres musiciens. Les idées viennent à tout moment, donc j’écris généralement mes pensées telles que je les ai. Finalement, certains d’entre eux se transforment en paroles, puis en chanson. Je m’assure également de jouer quelques heures tous les soirs pendant la semaine, travaillant parfois sur de vieilles chansons ou testant de nouvelles musiques pour voir si quelque chose me fait du bien. Quand j’ai une chanson qui semble aller quelque part avec laquelle je suis satisfait, je vais commencer à créer des pistes au fur et à mesure que je continue à l’écrire. Ensuite, je définis finalement quelques paroles.

Ta dernière sortie?

Je sors des EP numériques avec de la nouvelle musique tous les mois, mais je sortirai mon deuxième album solo complet, FAINTING BY NUMBERS, le 18 décembre 2020. Ce sera une sortie numérique ainsi qu’une sortie vinyle à série limité.

Tes plans pour le futur?

Je suis content de pouvoir encore faire de la musique malgré la pandémie, mais cela me manque vraiment de jouer et de voir des spectacles en direct. Mes projets pour l’avenir dépendent largement de l’état du monde mais je continuerai à écrire, enregistrer et sortir de la musique. Je lance également une émission de variétés sur Internet en décembre 2020 intitulée Monty O’Blivion’s Hour of Glower, un redémarrage d’un podcast que j’ai fait en 2015/2016.

Add comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité