Working Men’s Club va vous faire danser tout l’été avec “Teeth”
Voilà un groupe qui n’aura pas échappé à nos radars et que l’on suit depuis un moment avec leurs tube de Bad Blood, petit tube à la croisée des chemins de la cold wave (la rythmique) et du post-punk mancunien (voix gouailleuse / attitude frondeuse). Working Men’s Club, jeune formation made in Todmorden – petite bourgade du Nord de l’Angleterre, à quelques encablures de Manchester –, dévoile aujourd’hui le clip de Teeth, après avoir signé un deal avec le label londonien Heavenly Recordings (Night Beats, Baxter Dury, Boy Azooga, Confidence Man).

Sydney Minsky-Sargeant (chanteur et guitariste de 18 piges), Giulia Bonometti, Jake Bogacki, et le bassiste Liam Ogburn, qui forment Working Men’s Club, ont mis en boîte Teeth à Sheffield, dans le studio du producteur Ross Orton (The Fall, Arctic Monkeys). Croisée notamment au prestigieux festival de Brighton The Great Escape, cette bande de kids est une sérieuse affaire à suivre.

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *