Notre artiste du jour est un rappeur, producteur et ingénieur venu tout droit d’Atlanta: il s’appelle Ayokipp.

Nous avons découvert l’artiste prometteur grâce à son exceptionnel single «Lost Vibes», sorti il y a quelques mois. On est tout de suite tombé amoureux de son univers entre rap et RnB.

Sa dernière offre est un album de 12 titres qui a retenu notre attention du début à la fin. De «Never Change» à «Salem Rd.», Ayokipp nous emmène dans un voyage à travers le rap, des mélodies de basse profondes et des harmoniques groovy.

Bienvenue Ayokipp! Peux-tu te présenter et me dire comment tu as commencé à faire de la musique?

Ayokipp Rapper, producteur, ingénieur. J’ai commencé à faire de la musique en 6e dans un cours de musique de fonction freestyle. J’ai développé mon amour pour ça en regardant les gens autour de moi me comprendre pour ce qui me semblait la première fois. C’est alors que j’ai appris à me comprendre. J’ai commencé le rap et le chant à l’adolescence et après l’obtention de mon diplôme, j’ai assisté à la SAE à Atlanta pour l’ingénierie audio.

Qu’est-ce qui t’inspire à écrire et à créer?

Aussi cliché que cela puisse paraître Des expériences de vie. Je traite chaque disque comme plus qu’une chanson. Chaque morceau est un manuscrit de l’histoire de ma vie. C’est la façon dont je me montre au monde extérieur. Cela me permet également de mieux comprendre qui je suis.

As-tu un processus de création spécifique?

J’écoute les sons autour de moi. La combinaison de la jungle de béton d’Atlanta et de la sérénité de la Géorgie rurale est le son que j’essaie de capturer en créant les mélodies de ma musique. Les mélodies m’emmènent dans mon spectre émotionnel personnel et me donnent le sujet de chaque morceau.

Peux-tu en dire plus sur ta dernière sortie?

Life So Far est ma première sortie majeure. J’avais fait pendant un certain temps, mais j’avais progressivement dérivé dans les coulisses en me concentrant sur l’ingénierie et la production. Une fois que je me suis lié avec un vieil ami Curtis «Cornaztone» Maxwell, il m’a dit qu’il construisait un Indy Label Powerseat Music Group, LLC avec un accent sur l’art et donnant le contrôle créatif de l’artiste. Mon amour pour la musique a été revigoré et je voulais que ma première sortie sous le label soit une bande-annonce pour ma vie depuis environ un an. Le présent est important pour moi. Je veux que mes mélodies soient flottantes, émotionnelles et intangibles. J’aime garder mes paroles ancrées et racontables. Il n’y a pas de musique pour la musique. Chaque chanson a une histoire. Chaque mot est personnel.

Quels sont tes plans pour le futur?

Continuez à créer de la musique et, espérons-le, inspirer les autres en leur ouvrant mes expériences de vie personnelles et en leur permettant de suivre mon parcours musical. J’ai récemment franchi la prochaine étape et suis devenu le COO de Powerseat Music. Cornaztone et moi partageons une vision de signer PSMG sous un label majeur. J’espère voir ma musique contribuer à faire avancer notre rêve.

Suivez-le sur Instagram:

https://www.instagram.com/ayokipp

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *