Dans une maison de bois, elle vivait.
Loin de toi, loin de ceux qu’elle aimait.
Dans un village seul au monde, à mille lieues de tout,
elle restait seule, et manquait sûrement d’amour
Et moi je m’imagine,
son visage, son histoire
et tous les details.
La façon dont elle vivait,
la solitude qu’elle éprouvait.

Et elle rêvait elle aussi
De rejoindre sa famille
Elle plantait des fleurs d’amour
à Stoczek Łukowski

Un jour sa petite fille de 12 ans,
vint en train pour lui rendre visite.
Mais c’est sans paroles qu’elles se parlaient
car la grand mère ne parlait pas le français.

Mais la mamie apprit vite à sa petite,
qui se mit à parler.
Mais la jeune fille finit par repartir
laissant son aïeule le cœur brisé

Et moi j’irai, un jour, aussi
Sur les traces de son passé
Je cueillerai ces fleurs d’amour
à Stoczek Łukowski

Le monde est rempli de gens fous
L’un d’entre eux frappa à sa porte
Son voisin qu’elle connaissait si bien
Elle ouvrit, et il tira

Un jour, j’irai, moi aussi
Sur les traces de mon passé
Retrouver ces fleurs d’amour
De Stoczek Lukowski